Fin du conflit entre transitaires au PAL

43

Retour à une activité normale au port de Lomé. Les transitaires non agréés s’étaient émus de l’introduction par l’Union des professionnels agréés en douane d’un système informatique permettant la traçabilité des véhicules importés et en transit vers un autre pays de la région.

Un conflit né de l’incompréhension et du manque d’information quant au fonctionnement du système 

Le logiciel baptisé ‘Meris’ permet un suivi électronique grâce à des codes barres sur chaque véhicule. Un dispositif censé lutter contre la fraude.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here