Fin des travaux du comité préparatoire du 27ème dialogue inter Togolais 18 février 2018

Fin des travaux du comité préparatoire du 27ème dialogue inter Togolais                                                                             18 février 2018
La délégation Ghanéenne qui a prit part aux travaux du comité préparatoire

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

Démarrés dans l’après-midi du 15 février à l’hôtel 2 février de Lomé, les travaux du Comité préparatoires du dialogue inter Togolais ont pris fin dans l’après-midi de ce dimanche 18 février 2018.

Au sortir des travaux, la délégation Ghanéenne conduite par le ministre de la Sécurité du Ghana, Kan Daapah qui a présidé la séance du jour, à rencontré la presse pour faire le point des travaux du comité préparatoire.

L’ambassadeur Daniel Oséï revient ici sur les grandes décisions prises par les acteurs au cours des travaux à savoir les participants au dialogue. Selon le communiqué lu par le Ministre de la Sécurité du Ghana, Kan Daapah, il y aura sept représentants du pouvoir et sept de la coalition de l’opposition. Mauvaise nouvelle donc pour ceux qui claironnent sur les toits qu’il faut un dialogue inclusif. Selon Daniel Oséi, au cours des travaux, les acteurs pourront décider de commun accord d’élargir le champ à d’autres participants.

Pour ce 27ème dialogue, il est souhaité qu’une solution durable soit trouvée à la longue crise que traverse le Togo et cette solution, selon Daniel Oséi, ne peut être apportée par le groupe facilitateur. La responsabilité revient, dit-il, aux protagonistes de la crise.

Tout démarre ce lundi 19 février avec une cérémonie d’ouverture.

Le ministre de l’emploi, Gilbert Bawara qui a représenté le gouvernement aux travaux du comité préparatoire se veut optimiste quant à un aboutissement heureux du dialogue. Du côté de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, Eric Dupuy parle de discussions très serrées au niveau du Comité préparatoire. Selon lui, les discussions qui vont s’ouvrir demain peuvent connaitre des avancées si les acteurs utilisent un minimum d’ouverture d’esprit et la tolérance.

Tout est donc fin prêt pour ce dialogue entre le pouvoir et la coalition des 14 partis politique de l’opposition.

Interview de ERIC DUPUY après la signature du document :

Interview du ministre Gilbert BAWARA après la signature du document :

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.