Fin des frais d’itinérance : un pas de plus vers l’intégration

102

A l’instar de l’Europe, les pays d’Afrique d’Ouest ont mis fin aux frais d’itinérance.

Une mesure qui concerne pour le moment la Guinée, le Mali, le Sénégal, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Cap Vert et le Togo. Et prochainement le Bénin.

Une économie réelle pour les abonnés même si le free roaming n’inclut pas encore les data.

‘Il est aujourd’hui indéniable que nos chefs d’Etat ne se sont pas trompés d’objectifs en décidant de booster l’intégration par et grâce aux télécommunications’, a déclaré lundi Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, à l’ouverture d’une réunion consacrée à la mise en place de l’itinérance.

Les opérateurs gagnaient beaucoup d’argent avec le roaming. Téléphoner d’Abidjan à Lomé avec un forfait togolais coûtait plus cher que d’appeler les Etats-Unis. C’est désormais de l’histoire ancienne.

La prochaine étape concerne les données. Avec le développement de la 4G, les clients souhaitent pouvoir surfer sur internet, consulter leur email ou se parler via Whatsapp. Les opérateurs de la région devront trouver un accord global.

Au sein de l’Union européenne, les data sont compris dans l’itinérance, mais avec un plafond ; 2 ou 3 Go, par exemple, selon les forfaits.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here