Fin de trêve : reprise des mobilisations le samedi 13 janvier

A défaut de tenir des meetings les 10, 11 et 12 janvier à Mango, Bafilo et Sokodé, la coalition des 14 se contentera d’une mobilisation sur toute l’étendue du territoire le samedi 13 Janvier prochain. Objectif : réclamer le retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora, la libération des prisonniers politiques et le déverrouillage des institutions de la République.

Analysant le discours de Faure Gnassingbé, la coalition constate tout simplement que le Chef de l’Etat s’est tout simplement adressé aux militants de son parti au lieu d’un message à l’endroit de tous les Togolais sans exceptions de leur obédience politique. Convaincu que Faure Gnassingbé se terre dans un mépris total de l’aspiration profonde du peuple, la coalition des 14 partis de l’opposition, tout en réconfortant leurs concitoyens épris de changement, annonce la reprise des contestations.

«la coalition se rend enfin compte que le pouvoir n’a aucune envie, ni aucun intérêt à organiser un dialogue» qui ne lui laisse pas assez de marge de marge de manœuvre pour manipuler le peuple. D’autre part, l’opposition avertit : « si le régime au pouvoir croit s’obstiner à faire du référendum sur la base de son propre projet de modification constitutionnelle, une épée de Damoclès sur la tête de l’opposition », il va croiser sur son chemin, le peuple plus en colère et révolté.

Interdits de tenir leurs meetings prévus pour les 10, 11 et 12 janvier prochains à Sokodé, Mango et Bafilo, les leaders de l’opposition pensent organiser une marche au Togo et dans la diaspora le 13 janvier, avant de visiter les 3 villes interdites dans la semaine du 15 janvier.

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.