Faure Gnassingbé contemple et applaudit l’alternance au Libéria

Visiblement, le Chef de l’Etat ne tarit pas d’admiration à l’endroit de la présidente sortante Libérienne Ellen Johnson Searlif. Très branché sur le processus électoral dans ce pays, Faure Gnassingbé félicite « le travail de la commission électorale et le leadership de la Présidente » sortante.

Le fier fils du Général Eyadéma n’oublie pas sa casquette de président en exercice de la CEDEAO.

Lors de la dernière rencontre de l’organisation sous-régionale, Faure Gnassingbé avait requis une longue ovation débout pour la Libérienne Ellen Johnson Searlif pour son «leadership», la première femme chef d’Etat en Afrique qui a pu mener le pays à travers différentes crises, dont la fièvre hémorragique Ebola malgré la précarité économique et socio-politique dans le pays.

Les résultats du deuxième tour de la présidentielle sacre le footballeur Georges Weah, successeur d’Ellen Johnson.

Faure Gnassingbé qui épuise la troisième année de son troisième mandat, et qui fait des pieds et des mains pour rempiler pour un quatrième en 2020 selon ses conseillers, apprécie l’alternance chez ses pairs.

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.