Faure Gnassingbé a tenté de « réparer le tort commis envers Folly Satchivi »

100
Faure Gnassingbé a tenté de

C’est une observation du mouvement les Forces Vives « Espérance pour le Togo » qui se réjouit de la libération de Folly Satchivi par une grâce présidentielle.

DECLARATION A L’OCCASION DE LA LIBERATION DE FOLI SATCHIVI

Le 16 octobre 2019, Foli SATCHIVI est sorti de prison, après des mois de détention et de protestations venant de divers acteurs de la société togolaise. Ce jour-là est, pour le mouvement des Forces Vives Espérance pour le Togo, un jour béni car notre mouvement a fait partie des personnes physiques et morales réclamant sa libération, depuis 2018.

A ce titre nous nous réjouissons particulièrement de ce que cette libération que nous appelions de tous nos vœux soit devenue une réalité au cours de ce mois d’octobre 2019. Nous voulons assurer Foli SATCHIVI lui-même, sa maman et toute sa famille de ce que nous partageons leur exultation comme nous avons compati à leur immense douleur durant les mois passés.

Nous nous félicitons de ce que Monsieur Faure E. GNASSINGBE, Président de la République, ait pris la décision de tenter de réparer ainsi le tort commis envers la personne de Foli SATCHIVI, sa famille mais aussi tous les citoyens togolais épris de justice et de respect des Droits de l’Homme.

Nous regrettons cependant que la libération de SATCHIVI soit intervenue après une grâce présidentielle. En effet, seuls les coupables bénéficient d’une grâce. Or, sur la foi des déclarations des avocats de la défense, aucun des procès au cours desquels Foli SATCHIVI a été jugé, que ce soit en première instance ou en appel, n’a pu démontrer et prouver sa culpabilité à propos des faits qui lui sont reprochés. Que pourrait-on en effet reprocher à un citoyen qui a juste tenté d’organiser une conférence de presse en vue d’exprimer et de partager son opinion avec d’autres citoyens?

La grâce présidentielle effacera-t-elle dans les archives et dans les mémoires, la condamnation injuste ? Cette tâche restera-t-elle indélébile dans la vie de Foli SATCHIVI ? N’y aurait-il pas eu plus de gloire pour les autorités à reconnaître leur erreur en relâchant un innocent arrêté à tort, plutôt que de persister dans l’injustice en graciant un citoyen qu’elles ont-elles-mêmes arbitrairement transformé en coupable?

Tout en se réjouissant encore une fois de la liberté retrouvée par Foli SATCHIVI, le mouvement des Forces Vives, Espérance pour le Togo, appelle les citoyens à demeurer vigilants et à continuer à exercer leur devoir de veille citoyenne.

Fait à Lomé le 18 octobre 2019

Porte-parole

Maryse QUASHIE

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here