Faire de l’audit interne l’une des clés du développement du Togo

46

Institute of Internal Auditors Togo (IIA-Togo) a ouvert jeudi à Lomé la deuxième édition du forum national de l’audit interne sur le thème «Gouvernance, Risques et Conformité: quels challenges pour l’audit interne ». Plusieurs experts venus de l’Afrique, de l’Europe et du Canada prennent part cette rencontre de deux jours qui entend mettre en lumière le rôle de veille et de conseil de l’auditeur dans l’entreprise. 

Le forum national de l’audit est un cadre d’échange  et de partage  créé par l’IIA-Togo en vue de promouvoir l’ancrage de l’audit interne dans tous les secteurs d’activités.

Selon Midodji Ayinou, Président du Conseil d’Administration de l’IIA-Togo, l’initiative de cette année vise à donner aux différentes parties prenantes de l’audit interne les moyens d’assumer pleinement leur rôle dans la gouvernance.

Les travaux ont lieu en plénière et en ateliers. Une rencontre avec les étudiants est également prévue. Et en prélude à l’ouverture officiel du forum, les initiateurs ont rencontré les administrateurs et directeurs généraux dans le but de renforcer leur efficacité. 

L’IIA-Togo est un chapitre de l’Institute of Internal Auditors (IIA Global), organisme mondial qui regroupe plus de 190.000 auditeurs internes répartis dans plus de 120 pays.

Au Togo, l’institution entend œuvrer aux côtés de l’État et des décideurs économiques pour la mise en place d’un dispositif efficace de contrôle interne et de maîtrise des risques, susceptibles de favoriser la croissance et la performance des organisations.

Pour Daniel Kossi Tofio, directeur de cabinet du ministère de l’économie et des finances, l’organisation de la deuxième édition du forum de l’audit interne démontre l’engagement sans faille de l’IIA Togo à aider le gouvernement à faire de l’audit interne l’une des clés du développement du Togo.

Le représentant du ministre de Sani Yaya a souligné que l’amélioration de la pratique de l’audit interne dans les différents services est la responsabilité de tous.

« Dans un monde en constante évolution, l’auditeur doit rester au fait des évolutions de l’environnement économique et social. C’est en effet en portant de l’intérêt à tous les domaines qu’il peut voir émerger de nouveaux types de risques », a-t-il ajouté.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here