Fabre donne le ton à la marche du CAP2015 et en appelle à Faure Featured

568

C’est seulement autour de 13 heures GMT que la manifestation du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP2015) s’est ébranlée en direction du Bas-fond du Collègue Saint Joseph avec un tour par Deckon. Les responsables du CAP 2015 dont Jean-Pierre Fabre sont présents. Ils expliquent ce retard par un imprévu qui a retenu le Chef de file de l’opposition hors de Lomé.

Les manifestants venus d’un peu partout de Lomé (et même des localités environnantes) ont pris la direction du lieu du meeting qui n’est autre que le bas-fond en face du Collège Saint Joseph.

Selon nos informations, il y a eu du retard parce que des militants de l’ANC des sections des Lacs auraient été bloqués à Kpogan par des forces anti-émeutes et que Fabre et son équipe se seraient rendus dans cette localité pour débloquer la situation.

Le cortège passera par le marché de Bè, le Boulevard Félix Hounphouët Boigny, l’immeuble Fiata pour déboucher sur le carrefour Deckon. De Deckon, la marche prendra l’avenue Maman Ndanida pour arriver au carrefour Colombe de la Paix pour ensuite chuter sur le terrain du bas-fond du Collège St Joseph.

Et au départ de la marche, Jean-Pierre Fabre lance un appel au pouvoir à faire bien les choses en tenant compte des appels venant des autorités morales.

« La conférence épiscopale et les églises évangélique et méthodiste ont mis en garde le régime contre son refus de faire bien les choses. Si le régime ne veut pas écouter l’opposition, qu’il prenne en considération au moins ce que disent les autorités morales », a déclaré le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2010 et de 2015.

Pour le chef de file de l’opposition, le HCRRUN, la commission de réflexion sur les réformes et toutes les autres initiatives prises par le régime de Faure Gnassingbé sont toutes des « machins » destinés à flouer le peuple et les partenaires.

« Revenons sur terre et discutons ! », a indiqué M. Fabre réitérant ainsi son appel à l’ouverture d’un nouveau round de dialogue entre le pouvoir et l’opposition sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles, la relecture du code électorale, la mise en place de la CENI technique et le processus de décentralisation en cours.

Notons que pour l’une des rare fois, le CAP 2015 a eu recours à l’import-export des manifestants pour améliorer la mobilisation. On a pu apercevoir plusieurs bus de SOTRAL qui ont joué ce rôle. A cela s’ajoutent la distribution des tracts et la grande campagne de mobilisation faite sur les deux dernières semaines.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here