Ethiopian Airlines: les boites noires en examen

33

C’est ce vendredi que débute l’analyse des boîtes noires du Boeing 737 MAX d’Ethiopian Airlines.

Les enquêteurs vont tenter de dévoiler le scénario de l’accident dans lequel 157 personnes sont mortes dimanche.

C’est le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), près de Paris, qui sera chargé de la lecture des cartes mémoires des enregistreurs de vols, a annoncé cette agence française réputée pour son expertise dans les enquêtes délicates sur des accidents d’avion.

Le BEA, où sont arrivées jeudi les boîtes noires, a été choisi par les autorités éthiopiennes qui dirigent l’enquête sur l’accident.

Boeing avait plus tôt annoncé la suspension des livraisons des avions actuellement en production « jusqu’à ce que nous trouvions une solution ». Selon un porte-parole, l’avionneur américain poursuivra en revanche leur production.

Le porte-parole a écarté l’éventualité de réduire le rythme de production ou de fermer provisoirement des usines.

Boeing produit actuellement 52 MAX par mois et il prévoyait avant cette crise d’augmenter la cadence de production à 57 exemplaires, éventuellement en juin.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here