Est-mono : les natifs de kpessi ont célébré la fête des ignames « adè »

153

Les natifs du canton de Kpéssi, à 22km au nord-ouest d’Elavagnon ont célébré le samedi 14 juillet, l’apothéose de leur fête traditionnelle des ignames « Adè ».

L’apothéose de cette fête a été marquée par des récits sur l’histoire de ce peuple, les interventions du préfet de l’Est-Mono, Biténiwé Kouma et du chef du canton, roi des kpessi, sa majesté Akouvi Edem Ari Soumbo-Akotia II, ainsi que des prestations de plusieurs groupes folkloriques, y compris ceux des ressortissants de kpéssi résidant à Tchamba et ailleurs ainsi que la dégustation de « fufu » fait avec la nouvelle igname.

Cette célébration est une occasion de retrouvailles des fils et filles de cette localité pour revisiter leur histoire et réfléchir sur la manière de booster le développement de ce milieu. Elle est aussi en honneur au grand guerrier du peuple Kpéssi du nom de « Ouhoussou » qui s’était sacrifié dans l’étang, en affrontant le terrible crocodile géant qui semait la mort et la désolation, mettant ainsi fin à sa vie et à celle du crocodile au cours du combat. Pour ce courage et ce sacrifice de libération et de quiétude, une offrande des prémices des nouvelles ignames se fait chaque année au cours du mois de juillet en son honneur, avant la consommation de la nouvelle igname par les populations.

D’autres activités ont été aussi organisées notamment une opération de salubrité « Kpessi propre » ; la rencontre de réconciliation publique entre le peuple et son roi ; la cérémonie traditionnelle sacrée ; l’offrande des prémices de la nouvelle igname à « Ouhoussou » dans le fleuve Mono et des offices religieux.

Le préfet de l’Est-Mono a félicité le peuple Kpéssi qui, à chaque année, se rappelle ses rites traditionnels, afin de revaloriser sa culture. Il a souhaité que ces occasions soient un moment de réflexion sur l’identité culturelle de chaque peuple.
Sa majesté, chef du canton de kpéssi a témoigné sa gratitude au chef de l’Etat qui ne cesse d’œuvrer pour la revalorisation des cultures et remercié les autorités administrations, politiques traditionnelles et la population qui ont imprimé d’un cachet spécial la célébration de cette fête.
ATOP/JA/JV

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here