Espionnages, intimidations…Dame Madougou, ça n’arrive pas qu’aux autres !

Depuis que l’égérie de Faure Gnassingbé, Reckyatou Madougou a décidé de tenter sa chance pour être présidente de la République dans son Bénin natal et avant qu’elle soit bannie, elle était carrément dans l’émotion.

Les Béninois l’attendaient sur le terrain mais elle s’est établie sur Facebook où elle fait du bling bling et joue au « m’as-tu vu » et tous les maux de la même famille.

A LIRE AUSSI: Sérail: ce proche de Faure qui est l’homme le plus riche du Togo

Tantôt elle publie ses photos de sport se demandant si le Prince les a vues. Tantôt du shooting photo au pied des monuments. Tantôt encore on la voit jouer la super star au milieu des bonnes femmes.

Elle fait aussi dans la victimisation extrême. Toutes ses publications sont destinées à attirer la lumière sur elle. Pour des broutilles, elle se mit à trépigner, à se fondre et se morfondre. Ses agitations, jérémiades, complaintes ne semblent émouvoir personne si ce n’est elle-même. La politique, ce n’est quand même pas un jeu d’enfants où pour le moindre bobo, on court pleurer entre les bras de son prince.

Sa dernière sortie où on la voit dans tous ses états, concerne l’espionnage dont elle aurait été victime. « Depuis quelques jours, je constate des intrusions indésirables et de l’espionnage dans mon smartphone. Des individus malintentionnés dont on connaît les commanditaires, des pirates éhontés, ont installé des logiciels espions pour avoir accès aux données de mon téléphone et surtout mon compte WhatsApp », pleurniche-t-elle.

A LIRE AUSSI: Secret de Palais: combien gagne réellement Faure Gnassingbé par mois ?

Ah Madame « la Présidente RM », -c’est ainsi qu’elle se présente désormais, sans dire par rapport à quoi-, ça n’arrive pas qu’aux autres ! Elle conseillait Faure Gnassingbé quand celui-ci avait acquis à prix d’or le logiciel espion israélien Pegasus pour jouer à l’agent 007 avec les religieux catholiques et les opposants.

Cette arme numérique ultra sophistiquée destinée à lutter contre le terrorisme et la grande criminalité, a été détournée de son objectif pour espionner les opposants togolais. Les smartphones de ces derniers ont été infestés et leurs appels et messages épiés jusque dans les moindres détails. Dame Madougou avait certainement trouvé normal que les opposants togolais soient espionnés.

A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : le beau-frère d’Hamed Bakayoko au coeur de la saisie d’une tonne de cocaïne

Elle a oublié que la roue tourne. Aujourd’hui qu’elle subit le même sort du régime tyrannique de Talon, elle se met dans tous ses états. Elle n’a encore rien vu.

Liberté

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.