ESA s’engage pour l’insertion professionnelle de ses étudiants diplômés

88


Pour l’École Supérieure des Affaires (ESA), l’après-formation de ses étudiants, notamment leur insertion professionnelle est une préoccupation majeure. Dans cette optique l’Association Internationale des Diplômés de l’École Supérieure des Affaires (AIDESA) a rassemblé le 8 décembre 2018 les étudiants de ladite école, au cours d’une conférence-débat à Lomé. Objectif, leur montrer les voies et moyens visant à une insertion professionnelle.

Placée sous le thème « Les meilleurs débouchés pour trouver de l’emploi. Les niches d’emplois et l’entrepreneuriat. Les clés du succès pour avoir une entreprise prospère », la rencontre vise à outiller les étudiants de l’ESA sur les mécanismes de recherche d’emploi, mais aussi sur les moyens pouvant leur permettre de trouver de l’emploi.

Dans sa présentation le Dr. KLOUSSEH Kodjovi, Expert en Ressources Humaines, a développé la thématique ci-dessus mentionnée autour de cinq (5) grands axes : Bien se connaître ; Connaître son marché ; Rédiger son CV ; Rédiger sa lettre de motivation ; enfin Réussir son entretien de recrutement. Ceci pour baliser la voie à une insertion professionnelle de ces apprenants.

« Les techniques de recherche d’emploi, c’est tout simplement une sensibilisation que nous avons faite à l’endroit des titulaires de diplôme de l’École Supérieure des Affaires. Ces techniques de recherche d’emploi vont les outiller à mieux se débrouiller à s’insérer dans le marché de l’emploi après leur formation à l’école », a-t-il rassuré.

C’est tout simplement le service après-vente que l’École Supérieure des Affaires est en train de faire puisqu’au Togo ou en général, a-t-il précisé. Les étudiants sont formés mais leur devenir après la formation est un élément qui n’est pas pris en compte.

Pour Dr. Charles BIRREGAH, Fondateur PDG de l’ESA, Chef d’entreprise, l’avenir des apprenants après leur formation est une préoccupation majeure.

« A l’École Supérieure des Affaires dont je suis le fondateur nous formons des jeunes mais leur devenir nous préoccupe. Notre souhait à travers l’Association Internationale des Diplômés de l’École Supérieure des Affaires (AIDESA), c’est de les permettre d’avoir tous les atouts à leur possession pour trouver un emploi, aussi bien sur le plan national qu’international », a-t-il confié, avant d’inviter tous les diplômés de l’ESA à adhérer à l’AIDESA, une association internationale regroupant les diplômés de l’ESA.

Ses objectifs sont entre autres zéro chômage pour tous les diplômés de l’ESA, être un creuset de mise à jour des connaissances par la formation continue de tous ses diplômés, contribuer à la promotion des diplômes et d’aider les diplômés à mieux se positionner sur le marché de l’emploi.

Ce rendez-vous a été également un cadre d’échanges et de partage d’expérience avec les étudiants ; de présentation des différents prix déjà décernés à l’ESA que ce soit en Allemagne ou en Angleterre, mais aussi et surtout d’autres distinctions en attente d’être reçues aux Etats-Unis, en France, en Suisse ou encore en Espagne.

Edem A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here