Eric Dupuy : « C’est M. Boukpessi et son parti qui ont maintenu l’UFC à la CENI, donc qu’ils assument »

520


Intervenant ce matin sur la radio Kanal Fm, Eric Dupuy, Conseiller en communication de la Coalition des 14, dit ne pas comprendre l’obstination de l’Union des Forces du Changement (UFC) à demander un poste à la CENI parmi les 8 représentants fournis par la C14. Selon le bras droit de Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition, ce n’est pas au régime RPT-UNIR de définir qui est de l’opposition et qui ne l’est pas.  » Lors des discussions avec les représentants de la facilitation, il a été bien clair qu’en parlant de l’opposition, eux ils parlaient seulement de la C14. Ça a été bien précisé, donc on ne revient plus dessus. C’est un accord qui a été conclu .Le cadre du dialogue était bien défini. Est-ce que l’UFC était au dialogue ? C’est une décision du comité de suivi. Est ce que l’UFC vient aux discussions du comité de suivi ? Si oui, que le parti vienne alors et nous en discuterons avec le comité de suivi. (…)Tous les togolais savent que depuis le fameux accord de 2010 entre Le RPT/UNIR et l’UFC, M. Gilcrist Olympio et M. Faure Gnassingbé, sont ensemble. Ils vivent ensemble, ils dorment ensemble et donc ça ne doit rien coûter au RPT/UNIR de leur donner un poste. C’est aussi ça l’amitié « , a indiqué Eric Dupuy. Suivez son intervention dans son intégralité.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here