Environnement : le Togo prévoit la restauration de 80% des terres dégradées et la limitation de la dégradation à 2% d’ici 2030

32

(Togo Officiel) – La journée internationale de lutte contre la déforestation et la sécheresse a été célébrée en différé, ce 26 juin à Lomé, sous le thème « La terre a une vraie valeur. Investissez-y.»

Cette célébration a été l’occasion pour le ministre de l’Environnement et des Ressources forestières, André Johnson, de réaffirmer la volonté du gouvernement de renforcer la préservation des écosystèmes.

Au Togo, les terres se dégradent à un rythme de 0,41% chaque année. Et c’est la partie septentrionale du pays qui est la plus touchée. Le gouvernement ambitionne donc de restaurer d’ici 2030, 80% des terres dégradées et de limiter la dégradation à 2%.    

En plus des initiatives déjà développées pour soutenir la gestion durable des terres au Togo, le gouvernement compte ajouter d’autres mesures comme le renforcement du cadre institutionnel et juridique sur la gestion et la gouvernance des terres.    

Le ministre en a profité pour appeler l’opinion publique et internationale à prendre des mesures prioritaires pour inverser la désertification et la dégradation des terres ainsi qu’à élaborer des solutions plus efficaces face à la sécheresse.  

En rappel, la célébration de la journée mondiale de l’environnement a été instaurée en 1995 par les Nations Unies et se déroule chaque 05 juin.

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here