Entre Gogoligo et Gbadamassi, la guerre est désormais derrière !

199

Ce n’est pas encore l’annonce d’un retour du duo sur scène, mais c’est tout comme. Hier dimanche, les fans des deux humoristes ont laissé éclater leur joie sur les réseaux sociaux à la suite d’un geste inhabituel posé par Gogoligo sur sa page officielle sur Facebook.

L’humoriste a, en effet, fait une publication pour soutenir et convier ses fans à faire massivement le déplacement au spectacle de son collègue Gbadamassi dénommé « La Chancellerie de l’humour ».   

« Le 1er Janvier l’humour togolais sera en fête au Palais Des Congrès de Lomé. Gbadamassi et les autres humoristes s’offrent à vous sur un plateau d’or dénommé « la Chancellerie de l’humour ». Je vous invite à faire massivement le déplacement car au bout du compte c’est l’humour togolais qui gagne! Et nous avons tous intérêt à faire avancer le mouvement! », a écrit Gogoligo sur sa page Facebook.

A LIRE AUSSI: People: ces célébrités togolaises qui ont fini leur vie dans la misère

Cette publication a suscité une vague de commentaires des internautes qui pour féliciter Gogoligo pour son initiative, qui pour saluer la maturité de l’humoriste qui semble avoir tiré un trait sur sa mésentente avec Gbadamassi.

TogoWeb vous propose quelques commentaires des internautes :

« Pour la première fois je tire chapeau. Il faut toujours faire le premier pas. Faites la paix et donnez ce sourire au Togolais qui ont vraiment besoin de cela. J’ai aimé ta maturité  Chapeau à toi et beaucoup de courage ».

« Comme le disait Desmond Tutu il n’y a d’avenir sans pardon. Encore toutes mes félicitations à toi Gog »

« C’est ce qu’on appelle le professionnalisme vraiment trop content pour toi d’avoir fait un post sur cet évènement. Continue ainsi et laisses les aigris et hypocrites parler »

Source: TogoWeb

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.