Entre dialogue et élections, la confusion de Faure Gnassingbé mise à nu par Jean-Pierre Fabre

441

Entre dialogue et élections, la confusion de Faure Gnassingbé mise à nu par Jean-Pierre Fabre

« Le pouvoir en place ne peut pas avoir le beurre, c’est-à-dire le dialogue et l’argent du beurre, c’est-à-dire la fixation des dates des élections. Ce n’est pas possible », a déclaré en parabole le Chef de file de l’opposition togolaise au micro de RFI. Cette réaction fait suite au dernier discours de Faure Gnassingbé le 27 avril dernier.

A l’occasion de la commémoration des 58 ans d’indépendance du pays, c’est tout naturellement que le président togolais Faure Gnassingbé, contesté par la rue depuis le 19 août 2017, a prononcé un discours solennel à la nation qui fait l’objet de critique au sein de la classe politique. Pour sa part, Jean-Pierre Fabre, Chef de file de l’opposition, trouve « contradictoires » les déclarations du Chef de l’État.

« D’abord, le Chef de l’Etat se dit favorable à la poursuite du dialogue. Ensuite, il prétend que les délais légaux seront tenus, s’agissant des élections. Pour moi, ces affirmations sont contradictoires parce que la question des délais légaux, s’agissant des élections, ne se pose pas. Pendant le déroulement du dialogue, les délais électoraux n’existent plus », a-t-il précisé. Par ailleurs, l’homme politique trouve que les propos de Faure Gnassingbé vont à l’encontre des négociations en cours avec le facilitateur ghanéen Nana Akufo-Addo dans le cadre du dialogue politique de sortie de crise.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here