Enfoncé dans une nouvelle polémique, Gogoligo brise (enfin) le silence

Son silence n’aura finalement été que de courte durée. Muet depuis son récent accrochage avec Emmanuel Adebayor, Gogoligo qui n’est plus en odeur de sainteté avec ses fans sur les réseaux sociaux a finalement brisé le silence ce vendredi pour étouffer ce qui semblait être le début d’une polémique.

Cette fois ci, ce n’est plus une histoire de 500 000 F CFA ou de « culottes prêtées »   mais plutôt de « bafouement des lois de la République ».

A LIRE AUSSI: « Tu abandonnes ta mère qui a AVC et tu parles de pardon ?»- Gogoligo à Adébayor

En effet l’humoriste qui a été aperçu dans un accoutrement de militaire était  accusé par un média en ligne  d’avoir bafoué les lois de la République puisque, faut-il le rappeler, le port de la tenue militaire par un civil est interdit au Togo depuis septembre 2019.

 « Si j’ai été aperçu en tenue militaire comme l’a relayé le site d’information ‘’le republicaininfos’’ qui m’accuse de bafouer les lois de la République, je veux faire une précision. J’ai porté la tenue militaire dans le cadre d’un tournage initié par le gouvernement afin de rappeler à l’attention des forces de l’ordre et de sécurité que tout en faisant leur travail, ils doivent aussi respecter les mesures barrières pour se protéger contre la maladie à coronavirus », a répondu Gogoligo sur Facebook.

A LIRE AUSSI: Au Togo, les militaires gagnent 80 milles par mois !

Tout en se réservant le droit de demander un démenti à l’auteur de l’article en question, Gogoligo a tenu à rappeler qu’il n’est pas un « militaire » mais un « citoyen qui respecte les lois de la République ».

Nishamag.com

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.