Energies renouvelables: La place qu’occupe le Togo dans le classement de Bloomberg

46

Le climatescope, une étude de référence de Bloomberg new energy finance (BNEF), classe le Togo au 33ième rang mondial sur 103 en matière de promotion des énergies renouvelables dans le monde. C’est la première fois que le pays est évalué.

Sur le continent, le pays de Faure Gnassingbé se pointe à la 10è place. Il est dépassé, dans la zone de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) par le Sénégal, 13è dans le monde et 2ième en Afrique et le Nigeria, 14è et 3ième. Le Rwanda, 5ième sur le plan mondial est le premier en Afrique. La Chine domine le classement 2018 de climatescope dans le monde.

Bloomberg new energy finance a apprécié le fait que le Togo ait pris de bonnes initiatives dans ce secteur notamment la loi relative au développement des énergies renouvelables qui ambitionne d’atteindre 50% d’énergies propres dans le mix énergétique d’ici 2030. Actuellement ce taux est de 15%. La stratégie nationale d’électrification qui mise sur les renouvelables a aussi pesé en faveur de ce pays de l’Afrique de l’ouest : « Le gouvernement a publié récemment une feuille de route pour atteindre 100% d’électrification d’ici la même année (2030, ndlr) à partir d’une moyenne nationale de 37% en 2017. Ce plan comprend l’ajout de 108 MW de capacité solaire et hydroélectrique sur le réseau, 315 mini-réseaux et la distribution de 550 000 kits solaires, tous par des partenariats public-privé », retient également BNEF.

En grosso modo, les critères retenus dans ce classement sont l’attractivité générale du secteur des énergies renouvelables, les investissements en énergie propre et le financement du climat, les chaînes de valeur des secteurs d’énergies à faible teneur en carbone et d’énergie, les activités de gestion des gaz à effet de serre.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here