En Suède, il faut désormais un permis pour mendier sinon risque d’amende

33


Depuis le 1er août, la ville d’Eskilstuna, en Suède, a introduit un permis obligatoire pour les personnes qui veulent mendier dans la rue, rapporte Franceinfo, ce mercredi. Pour le maire de la ville, l’enjeu est d’identifier les personnes en détresse.

Désormais, faire la manche à Eskilstuna, une petite ville située à une centaine de kilomètres de Stockholm, nécessite un permis. Ce dernier, obligatoire depuis le 1er août et valable trois mois, coûte 250 couronnes suédoises, soit 23 euros (15 000 fCFA).

Entre 30 et 50 personnes concernées

Si huit permis de mendier ont déjà été demandés, aucun d’entre eux n’a, pour le moment, été délivré, détaille Franceinfo, qui ajoute que la police suédoise doit encore examiner les demandes. Selon nos confrères, ce permis ne concernerait que 30 à 50 personnes, « essentiellement des femmes roumaines, exploitées, qui mendient pour leurs chefs ». Faute de permis, les personnes qui mendient pourraient écoper d’une amende.

Si certains dénoncent une atteinte à la liberté à la générosité de chacun, le maire de la ville, Jimmy Jansson avance que ce permis permettra d’identifier les personnes en détresse et de trouver des solutions : « Les gens qui mendient à Eskilstuna n’ont pas droit à nos aides sociales. Ils sont bloqués dans notre système. Ils restent ici et demandent de l’argent. Si voulez vaincre cette pauvreté, vous devez faire des choses qui mettent ces gens dans la bonne direction. C’est pourquoi nous faisons ça », a-t-il expliqué à nos confrères.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.