‘En matière de droits de l’homme, aucun pays n’est exemplaire’

68

Le Togo est injustement attaqué. Des accusations de violation des droits de l’homme sont régulièrement avancées. Sans aucun fondement.

Certes, des progrès sont encore à faire, mais présenter le pays de cette façon est tout à fait malhonnête, souligne en substance Nakpa Polo, la nouvelle présidente de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH).

Republicoftogo.com : Les droits de l’homme sont-ils respectés au Togo ?

Nakpa Polo : Notre pays a fait de grands progrès. Des défis restent à relever, mais tout n’est pas rose et tout n’est pas noir non plus. 

Renforcer les droits de l’homme est un parcours de longue haleine en ce sens qu’aucun pays au monde ne peut prétendre être exemplaire. 

Republicoftogo.com : La CNDH est souvent accusée d’inaction après des cas supposés de violations lors de manifestations politiques

Nakpa Polo : Nous sommes rentrés en fonction le 25 avril dernier. Laissez-nous un peu de temps pour nous voir à l’œuvre.

Il y a une loi sur les manifestations. De part et d’autre, que ce soit les organisateurs ou le gouvernement, chacun doit faire ce qui est de sa responsabilité. 

Des dispositions sont prévues par la loi indiquant la manière dont ces rassemblements doivent se dérouler. La même loi permet de saisir la justice.

Le problème repose sur l’interprétation de ce texte. Notre mission va consister à aider à la clarification.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here