En campagne

155

C’es parti pour 15 jours de campagne. 850 candidats sollicitent les suffrages des électeurs togolais à l’occasion des législatives.

Prévues au mois de juillet dernier, elles ont été reportées en raison des tensions politiques.

Cette fois tout est prêt. La Commission électorale a réalisé un recensement jugé transparent par les experts ; chaque bureau de vote verra la présence de représentants des partis politiques.

La campagne ne se déroule pas dans un débauche de moyens. Les candidats ont bénéficié du soutien financier de l’état. Une somme qui leur permet d’imprimer des affiches, casquettes et autres t-shirts et de louer de petites salles pour les meetings.

C’est surtout un travail de terrain pour aller convaincre les électeurs dans les zones les plus reculées du pays. Dans les grandes villes, les candidats feront du porte à porte pour expliquer le bien fondé de leur programme.

Le principal parti de l’opposition, l’ANC, a décidé de ne pas participer à ces consultations. Dans l’Assemblée sortante, il dispose de 18 sièges.

Un boycott que de nombreux Togolais ne comprennent pas. Il n’y aura pas de séance de rattrapage pour la formation dirigée par Jean-Pierre Fabre.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here