Éliminatoires Mondial 2022 : Duarte, pas très concerné?

Publicités

Le nouveau sélectionneur du Togo, Paulo Duarte, a dévoilé le 14 août dernier, la liste des joueurs pour les deux premiers matchs des Éperviers, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Mais les derniers développements de l’actualité footballistique au Togo poussent bon nombre d’observateurs à se poser des questions sur les vrais objectifs des autorités au regard du niveau de l’équipe.

Lire aussi:Match Sénégal-Togo: des Eperviers introuvables au Sénégal

Pour la 1ère journée des éliminatoires du Mondial Qatar 2022, les Eperviers du Togo défieront, à Thiès, le 1er septembre prochain, le Sénégal. Pour cette première rencontre, le nouveau sélectionneur des Eperviers compte marquer les esprits. « C’est clairement le candidat du groupe pour la Coupe du Monde. C’est la meilleure équipe d’Afrique aujourd’hui. Mais cela ne veut pas dire qu’on va les laisser marcher sur nous. On doit préparer notre équipe avec un seul objectif en tête : battre le Sénégal pour ce premier match. Montrer que le Togo a un avenir, de bons joueurs et est capable de le faire », avait expliqué le technicien portugais.

Publicités

Mais selon les informations de sources bien introduites, cette ambition n’est affichée publiquement que pour des raisons de communications. Car en réalité, la qualification pour la prochaine coupe du monde ne serait pas une priorité pour Paulo Duarte. En effet, si la qualification du Togo pour cette compétition est l’un des objectifs fixés par la Ftf, dans l’appel d’offres lancé par la Ftf, selon nos informations, elle ne figurerait pas, au final, dans le contrat qui lie l’Etat togolais au technicien portugais. En effet, selon une source proche de l’équipe nationale, Paulo Duarte aurait fait pression pour que cet objectif soit rayé de son bail. Ce qui aurait été fait par la Ftf.

Publicités

Pourtant, toujours selon la même source, la qualification à la prochaine Coupe du monde avait constitué un critère d’élimination pour ces concurrents durant le processus de recrutement. Il se murmure que plusieurs entraîneurs dont le Togolais Abalo Dosseh avaient était recalé pour avoir trouvé cette qualification pour la Coupe du monde 2022 utopique et proposer d’utiliser ces éliminatoires pour constituer une équipe solide en vue des échéances futures.

Lire aussi:Football local: Adebayor y met désormais du sien

En effet, le passage de Claude Leroy a la tête des Éperviers a laissé l’équipe dans un état peu enviable. Et pour cause, le technicien français, durant quatre ans, n’a pas réussi à mettre en place une équipe digne de nom. La faute non seulement aux limites techniques indéniables mais aussi et surtout à l’absence d’une pépinière capable de fournir l’équipe nationale en talents de haut niveau. De ce fait, le Togo est loin de disposer actuellement d’une équipe capable de rivaliser avec plusieurs équipes du continent. Par conséquent, la qualification pour la prochaine coupe du monde semble être une illusion. Dans le cas togolais, même un novice du football, pourrait arriver à cette déduction.


Mais alors, la question se pose de savoir pourquoi, la Ftf avait éliminé les autres candidats à la course au poste d’entraîneur qui n’avaient pas intégré cette qualification pour la coupe du monde dans leur proposition et accepté en fin de compte, de l’enlever dans le contrat signé par Duarte. La question reste posée. En attendant, les observateurs se déchirent sur les vrais raisons ayant conduit au choix de l’entraîneur portugais.

Aujourd’hui, le seul objectif fixé à l’ancien entraîneur du Burkina Faso est la qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Selon notre source, le contrat signé par Paulo Duarte court jusqu’à la fin des éliminatoires de la CAN 2023 avec une année en option. Et s’il ne qualifiait pas le pays pour cette compétition, il ne sera pas reconduit.

Source: Fraternité Info

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.