Elections locales : Une annonce de Robert Dussey, des appréhensions de l’opposition

218
Elections locales : Une annonce de Robert Dussey, des  appréhensions de l’opposition

Le Ministre des Affaires Etrangères, Prof Robert Dussey récemment sur les ondes de la radio Deutsche Welle, a annoncé que les élections locales auront certainement lieu à la fin de cette année 2017 au Togo. La déclaration provoque des appréhensions au sein de l’opposition togolaise et au fond, on se demande si le diplomate togolais a fait « de la diplomatie ».

Un florilège de réactions est déclenchée par l’annonce du ministre Robert Dussey. Le leader des Forces Démocratiques pour la République (FDR), Me Dodzi Apévon, se demande qu’est-ce que le ministre Robert Dussey devrait voir dans le processus de la décentralisation.

« Il représente quoi dans l’organisation des élections locales ? Personne ne peut prendre cette déclaration au sérieux », a laissé attendre l’avocat, le mardi 21 février 2017, sur la radio locale, Taxi Fm.

Le Président du Nouvel Engagement Togolais (NET), Gerry Taama estime à son avis qu’il s’agit beaucoup plus d’une déclaration d’annonce. « Moi, ça m’étonnerait qu’on puisse organiser une élection dans ce délai-là », a indiqué pour sa part, l’ancien Officier des Forces Armées Togolaises (FAT).

La Convergence Démocratique des Peuples Africains (CDPA) est, elle autre sibylline. « L’équité n’est pas la chose la mieux partagée au Togo. Le pouvoir de Lomé 2 fait les choses à dose réduite. Pensez-vous qu’un gouvernement qui agit comme cela veut vraiment qu’on soit prêt ? Tout porte à croire que ce gouvernement nous amène à des élections surprises », déclare Pascal Adoko, Secrétaire national adjoint de la CDPA.

Au demeurant, lors d’une rencontre sur la décentralisation au Togo en décembre 2016, il a été dit que techniquement les élections locales pourraient être organisées fin 2018 au Togo. Les analystes se demandent alors avec cette annonce, si entre temps les donnes ont changé ou le « diplomate togolais a fait de la diplomatie en Allemagne ». La personne la mieux indiquée qui peut situer l’opposition est le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation qui est en charge de cette question des élections locales et de la décentralisation.

Germain Doubidji

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here