Elections locales : La ministre de la promotion de la femme encourage la candidature féminine

79
Elections locales : La ministre de la promotion de la femme encourage la candidature féminine

Le monde entier a célébré le 42ème anniversaire de la journée internationale de la lutte pour les droits des femmes ce vendredi 8 mars. C’est une journée instaurée depuis 1975 par les Nations Unies. A cette occasion, le thème retenu par les Nations Unies est : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

Etant donné qu’au plan national, chaque pays dispose de cette latitude à choisir un thème relatif aux priorités des Objectifs de développement durables (ODD) pouvant permettre l’automatisation rapide des femmes et filles dans la perspective d’une planète 50-50 en 2030, cette année, le Togo a choisi d’orienter cette célébration dans la perspective des élections locales d’où le thème : « Femme et gouvernance locale ».

Pour la ministre de la Promotion de la femme, Léa Tchabinandi Kolani, « le Togo dans sa vision de promotion de l’inclusion humaine dans tous les domaines, entend garantir à l’horizon 2030, la participation entière et effective des femmes, et leur accès en toute égalité, aux fonctions de direction, dans la vie politique, économique et publique ».

Selon elle, le thème de cette année a été retenu au plan national, au regard des prochaines élections locales au Togo. Léa Tchabinandi Kolani estime que ce thème cadre non seulement avec l’ODD 5.5, mais s’inscrit dans l’axe stratégique 3 du Plan national de développement (PND) 2018-2022, entièrement consacré à la consolidation du développement social et au renforcement des mécanismes d’inclusion.

Elle voudrait donc à l’occasion de cette journée de la femme, « encourager vivement les femmes à se porter candidates et à prendre part activement à ces consultations ».

« Pour cela, elles méritent d’être soutenues par leurs proches. Ceci n’est aucunement un défi lancé aux hommes, bien au contraire, l’engagement des femmes dans ce processus renforcera la complémentarité homme-femme dans les prises de décisions concernant la vie commune, et contribuera à un développement local plus harmonieux et inclusif », a-t-elle souhaité.

Notons que cette année, la journée internationale de la lutte pour les droits des femmes sera marquée par des causeries éducatives, des conférences, des émissions radiotélévisées sur les thèmes retenus, sur l’ensemble du territoire togolais durant tout le mois de mars.

Nicolas

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here