Effondrement d’un immeuble à Lomé : la part de responsabilité du gouvernement 12 juin 2018

87

Effondrement d’un immeuble à Lomé : la part de responsabilité du gouvernement                                                                             12 juin 2018

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Le 1er juin dernier, un immeuble de 7 étages situé au grand marché de Lomé, plus précisément dans les encablures de « Goethe Institut » s’est effondré et a fait trois morts ainsi que plusieurs blessés graves, selon les sources officielles

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Les uns et les autres s’interrogeaient sur les causes de cet effondrement qui a coûté la vie à de pauvres populations. Mais d’ores et déjà, tout semble accuser le propriétaire de l’immeuble qui à en croire, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, Fiatuwo Kwadjo Sessenou, avait obtenu en 2011, un permis pour construire une bâtisse de cinq étages. Mais ce dernier a plutôt construit 7 étages sans avoir obtenu de permis pour les deux derniers étages. Pour ce membre du gouvernement, la construction a été faite dans l’illégalité.

Dans un pays normal, après que les autorités aient constaté que le non respect des normes requises, elles auraient pris des dispositions pour sanctionner le propriétaire et procéder à destruction des deux derniers étages. Mais apparemment, c’est trop demander aux autorités togolaises. En tout cas dans cette affaire, les autorités togolaises sont autant coupables que le propriétaire de l’immeuble!

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here