Économie : Vers l’harmonisation des normes et pratiques de la commande publique en Afrique

29

Ministre de la Planification du Développement, Kossi Assimaidou du Togo

Faisant suite au Forum de haut niveau organisé à Johannesburg (Afrique du Sud) en avril 2017, les membres du Réseau africain des experts et professionnels de la commande publique sont en réunion de travail à Lomé depuis ce lundi 29 octobre. L’objectif de cette rencontre est de fédérer les divers réseaux existants en matière de commande publique en une seule entité et d’encourager la bonne gouvernance dans le processus de passation des marchés publics.

La cérémonie d’ouverture de ces travaux, qui rassemblent une centaine d’experts et de professionnels africains de la commande publique issus de 45 pays du continent, a été présidée par le ministre de la Planification du développement, Kossi Assimaidou, représentant le ministre de l’Economie et des Finances. Ce fut en présence de Hawa Cissé Wagué, la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, des experts de la Banque mondiale et de la Banque Africaine de Développement (BAD). Notons que cette réunion sert également de cadre préparatoire pour le prochain forum de haut niveau sur la commande publique qui se tiendra à Dakar en 2019.

Selon le ministre Assimaidou, la constitution d’un Réseau africain jouera « un rôle de premier plan dans l’harmonisation des normes et pratiques en matière de commande publique en Afrique ». Ainsi, les travaux porteront sur les moyens d’accompagner plus efficacement les gouvernements dans la modernisation et la rentabilisation des acquisitions publiques. À l’issue de la réunion, il est prévu l’élaboration et l’adoption des textes statutaires ainsi que la mise en place des organes adéquats en vue de la création de façon formelle du Réseau africain de la commande publique. « Un tel réseau est la traduction dans les faits des exigences de la professionnalisation et de la responsabilisation des acteurs pour une meilleure gouvernance économique des pays africains », souligne Théophile René Kapou, Directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) du Togo.

Au fait, la nouvelle structure se positionnera en tant que porte-voix du continent africain dans le secteur économique et jouera un rôle central en matière d’élaboration des règles à suivre et des stratégies de réformes nécessaires à opérer dans l’avenir.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here