Echos de la diaspora : le Franco-togolais Pierre Koffi Alanda allie le champ et le chant

Pierre Koffi-Alanda, dit Péka est un paysan biologique dans le hameau de La Sagne, près de Briançonnet, en France, depuis plus de quinze ans. Aujourd’hui, l’agriculteur propose son premier album qui célèbre son amour pour la terre et sa reconnaissance au village qui l’accueilli.

C’est un agriculteur d’origine togolaise, installé dans les Alpes-Maritimes à 1200 mètres d’altitude. Sa passion, le champ c’est à dire la terre mais aussi le chant, la musique.

Avec son chapeau de cow-boy et ses bottes, seul dans son champ, Peka cultive souvent en chantant. Cet amour pour le chant l’anime tellement que le paysan biologique décide de sortir son premier album. Un voyage intime intitulé « Kokoriako ».

« Le champ et le chant sont mes deux passions. Mon champ est une œuvre d’art, un opéra à ciel ouvert. Par mon champ et par mes chants, je veux inviter le public à voyager avec moi. Je chante pour mettre en valeur notre métier de la terre et donner envie à la jeunesse de prendre le relais », explique Pierre Koffi.

Selon l’agriculteur-chanteur, cette passion de faire la musique date de plusieurs années. « Je chante depuis tout petit. Je suis né avec un palais ouvert, c’était très difficile de prononcer les mots, d’articuler les phrases. Pour éviter les regards des autres, les moqueries, je me suis refugié dans le chant », confie- le candidat en lice au poste de la Présidence de la Fédération Régionale des Agriculteurs Biologique de la Région Sud « Région Provence Alpes Côte d’Azur », dans le cadre des élections d’Avril 2022.

Pour sa première sortie musicale, l’artiste lance un album-portrait composé de treize (13) titres aussi intéressants les uns après les autres. Des morceaux qui parlent de la réalité de la vie et à travers lesquels, il veut rendre aussi un hommage à La Sagne, son village d’accueil.

Ayant quitté le Togo pour se former en France, Pierre Koffi Alanda deviendra français par engagement. Diplômé et spécialisé en arboriculture et en maraîchage bio, il reprend l’exploitation de son maître de stage, dans les Alpes-Maritimes pour créer sa propre ferme « ALANDABIO », après des études en Sciences sociales à l’université de Toulouse. Péka avait promis à son maitre de lui succéder s’il ne trouvait pas de repreneur. Amoureux de son village, il veut rendre ce qu’il a reçu. Pierre Koffi Alanda est un homme d’engagement, dans sa vie privée et dans sa vie professionnelle.

Par ailleurs, il est entre autre le vice-président et administrateur de l’association des Agriculteurs biologique des Alpes-Maritimes 06 (Agribio6). Pierre Koffi Alanda est également administrateur de la Fédération Régionale des Agriculteurs Biologique de la Région Sud. Pour lui, le travail de la terre est noble et il le magnifie. Dans sa ferme , le paysan cultive une trentaine de légumes.

Il précise : « je ne cultive pas que les légumes, je cultive aussi le lien social. C’est à mon tour de redonner ce que j’ai reçu aux habitants de mon territoire. Que ce soit les stagiaires, les vacanciers ou les habitants qui sont là depuis plusieurs années. Le métier de la terre est un travail qui crée naturellement un lien et même si je viens de loin, le fait même de cultiver les terres des ancêtres des habitants du village qui m’a accueilli, cela a été un lien naturel ».

Kokoriako, son premier album musical, disponible sur les plateformes de streaming est sortie le 4 février 2022. Prochaine étape, les concerts !

Source : togotopnews

Source : icilome.com