Echauffourées à Niamtougou : le préfet sauvé de justesse !

La population de Doufelgou continue de réclamer la vérité sur les circonstances de l’assassinat du Colonel Madjoulba Bitala le 4 mai dernier. De bruyantes  manifestations ont eu lieu la semaine dernière à cet effet.

Ce lundi, les populations de Niamtougou ont manifesté avec des armes blanches pour exiger la justice et la remise du corps du défunt. Très déterminés, les manifestants ont assiégés la préfecture.

Nos sources rapportent que le préfet aurait été exfiltré de justesse par ses éléments de la police et ses gardes du corps.

A LIRE AUSSI: Assassinat du Colonel Bitala: l’inquiétude monte!

La  marche s’est ébranlée vers la gendarmerie. Elle s’est heurtée à des tirs de sommation. Toutefois, d’après des sources locales  témoins un manifestant aurait  été tué par balle. Une information qui reste encore à confirmer.

Il faut noter qu’une délégation ministérielle composée des ministres Bawara et Bataka, natifs de Niamtougou a été dépêchée ce weekend pour rencontrer les autorités locales en vue de  faire baisser la tension au sein de leurcommunauté.

A LIRE AUSSI: Assassinat du Colonel Madjoulba : ça chauffe à Niamtougou

En fin de semaine dernière, le gouvernement a également mis sur pied une commission d’enquête dirigée par

le Général Yark Damehane, ministre en charge de a sécurité.

Luc Amen

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.