Drame : un élève tué par son camarade lors d’une bagarre

Les conflits ne manquent jamais sur les bancs des écoles. Les disputes conduisent très vite les élèves surtout ceux qui sont impulsifs à vouloir en découdre avec leurs camarades. Au Cameroun, une bagarre a éclaté entre deux camarades pour une histoire d’argent. Le plus chanceux des deux finira à l’hôpital avec des blessures à la tête mais son second n’aura pas cette chance.

Nous sommes au lycée de DogHem situé dans la ville camerounaise de Douala. Ce qui a débuté comme une simple dispute finira très mal. Deux camarades de classe pour une histoire de 50 FCFA ont commencé par se lancer des mots en guise d’insultes mais l’étape des insultes sera très vite franchie. Ils ont décidé de se mesurer en bons garçons sous le regard silencieux de leurs camarades.

A LIRE AUSSI: Du nouveau dans l’affaire de la jeune fille décapitée à Adakpamé

Comme si les mains ne suffisaient pas, les deux camarades font recours à des objets tranchants. Avant qu’ils ne soient départagés, le plus chanceux s’est retrouvé à l’hôpital avec une partie de sa tête abîmée et l’œil ensanglanté.

Pour ce qui est du second, il n’en sortira pas vivant. Ses blessure lors de la bagarre l’emportent au-delà du jourdain. L’on se demande comment des jeunes lycéens peuvent ils se battre à ce point et surtout, où étaient leurs enseignants au moment de la bagarre ?

A LIRE AUSSI: [Secret de Palais]: loin du sérail, les nouvelles missions secrètes confiées à Reckya

Cette situation doit interpeller aussi bien les parents, les enseignants que les autorités en charge de l’éducation. Chacune de ces parties doit faire des efforts de son côté pour conscientiser les élèves et punir ceux qui s’adonneront à nouveau à ces genres de pratiques dangereuses.

Doingbuzz

illustration

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.