Drame de la CAN : la décision lourde de sens du président de la CAF


Au lendemain du mouvement de foule qui a coûté la vie à au moins huit personnes au stade d’Olembé de Yaoundé avant le match de la CAN-2022 entre le Cameroun et les Comores, le président de la CAF Patrice Motsepe a annoncé mardi que, par respect pour les victimes, le quart de finale prévu dans ce stade sera déplacé.

Lire aussi : Drame à Olembé : plusieurs morts dont des enfants , ce qui s’est réellement passé

Opération déminage pour Patrice Motsepe. Le président de la CAF s’est exprimé, mardi 25 janvier, lors d’une conférence de presse d’urgence, après le drame ayant coûté la vie d’au moins huit personnes avant le match Cameroun-Comores.


Après avoir fait observer une minute de silence aux journalistes, le président de l’instance dirigeante du football africain a annoncé que le quart de finale prévu samedi au stade d’Olembé serait déplacé dans l’autre stade de Yaoundé par respect pour les victimes.

Lire aussi : Drame : une Togolaise victime d’un viol collectif au Bénin

« Le stade ne sera pas utilisé tant qu’une enquête complète n’aura pas eu lieu sur les circonstances du drame », a promis Patrice Motsepe. « Nous avons besoin d’un rapport sur ce qui s’est passé, ce qui aurait dû passer, sur les circonstances du drame et sur ce qui doit être fait pour éviter que cela se reproduise. »

Avec Senego



Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.