Dr Kouessan corrige Fabre sur la candidature unique de l’opposition en 2020

Dr Kouessan corrige Fabre sur la candidature unique de l'opposition en 2020

Intervenant ce matin sur radio Nana Fm, le leader du parti ‘Santé du peuple’ Dr Kouessan a critiqué les arguments avancés par le leader de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre sur la candidature unique de l’opposition en 2020.

Le président du parti ‘Santé du peuple’ dit ne pas comprendre pourquoi Jean-Pierre Fabre rejette l’idée d’une candidature unique de l’opposition face à Faure Gnassingbé en 2020, alors qu’à la présidentielle de 2015, le leader de l’ANC était le seul candidat de l’opposition présenté par le regroupement Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) dont le parti de Dr Kouessan était modérateur.

Selon lui, « dire une pareille chose, c’est mépriser la dynamique populaire qu’une candidature unique de l’opposition peut créer pour la présidentielle de 2020 et la mutualisation des efforts ».

« L’élément important que je trouve dans la déclaration de l’ANC est que l’opposition, avec tout ce que le pouvoir fait, n’est pas détentrice de la majorité absolue. Il y a des remarques périphériques à faire. La première est que j’étais le modérateur de CAP 2015 et on s’est évertué à trouver un candidat unique qui est M. Fabre. La question que je me pose est de savoir ce qui a pu fondamentalement changer en 4 ans et demie pour que l’ANC pense aujourd’hui que la candidature unique n’est plus indispensable », a indiqué Dr Georges-Williams Kouessan.

A l’en croire, tous les acteurs politiques de l’opposition sont d’accord qu’il faut exiger de bonnes conditions d’organisation. Mais encore faut-il les réclamer dans un cadre organisé. « Aujourd’hui, on parle de meilleures conditions d’organisation des élections, mais chacun est dans son coin. Les jours et les semaines passent. On ne fait rien pour 2020. Tous les partis politiques disent qu’il faut réclamer de bonnes conditions d’organisation des élections. Mais les jours vont passer et on va se retrouver à la veille de cette élection présidentielle », a laissé entendre l’ancien membre de la C14.

Il soutient cependant que la meilleure façon de réclamer ces conditions d’organisation de l’élection de 2020, c’est de s’organiser autour d’une candidature unique. Et pour cela, a-t-il avancé, il faut dégager une ‘personnalité apolitique’ comme candidat unique de l’opposition, une personne qui va porter les revendications de l’opposition auprès du pouvoir.

Enfin, le politique dit regretter la situation dans laquelle se trouvent aujourd’hui l’ANC et la coalition C14. Dr Georges-William Kouessan affirme à cet effet qu’il faut dépasser ces couacs pour arriver à converger les énergies et avancer.

L’élection présidentielle de 2020 avance à grand pas, l’opposition togolaise est en désaccord sur la stratégie à adopter pour gagner l’élection et enfin obtenir l’alternance tant souhaité par le peuple togolais.

Pour de nombreux observateurs, avec cette l’opposition qui se cherche encore, le régime de Faure Gnassingbé en profite pour installer ses stratégies de « Remake » de la présidentielle de 2015 en 2020.

Nicolas K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.