Dossier Kodjo: Agbéyomé n’a plus vraiment le choix !

Trois jours après que le Parlement togolais a levé son immunité parlementaire par vote secret (80/90) suite à la demande du procureur de la République conformément aux charges « d’infractions à la loi pénale » retenues contre sa personne, Agbéyomé Kodjo rompt le silence et se prononce sur cette série de faits.

« Je suis à la disposition du procureur de la République à tout moment », dixit le candidat Agbéyomé Kodjo, hier 19 mars 2020 sur Victoire FM. Si d’aucuns voient en cette déclaration un choix complètement délibéré parce qu’il pouvait en opter pour un autre, Agbéyomé Kodjo a-t-il un autre choix que de se mettre à la disposition du procureur de la République ? De quelle cote dispose-t-il actuellement ?

En l’espace d’une semaine, soit entre le 10 et le 16 mars 2020, le candidat Agbéyomé Kodjo a perdu son immunité parlementaire ainsi que celle d’ancien président de l’Assemblée nationale et d’ancien Premier ministre. Désormais « nu », il est dans le collimateur du procureur de la République.

Si ce dernier décide d’appuyer sur l’accélérateur, Agbéyomé Kodjo devra s’expliquer pour persuader sur les faits qui lui sont reprochés, notamment des « troubles aggravés à l’ordre public, diffusion de fausses nouvelles, dénonciation calomnieuse et atteinte à la sécurité intérieure et l’Etat », afin de faire valoir ses droits à la défense. Pourrait-il se montrer réticent si le procureur de la République lui fait formellement appel ?

C’est une possibilité qui ne fera qu’alourdir les charges retenues contre lui. D’ailleurs, Christian Trimua, ministre togolais des Droits de l’Homme, a invité le candidat Agbéyomé Kodjo à collaborer avec la justice.

L’autre aspect non négligeable est que la cote du candidat a considérablement baissé. Les derniers appels à manifestation lancés par sa dynamique n’ont accouché que d’une souris, preuve d’une désolidarisation entre son groupuscule et le candidat Agbéyomé Kodjo.

Avec la perte du peu de  militants dont il dispose, il se retrouve « seul excellé ». S’il s’est également plaint sur Victoire FM sur le fait qu’il est seul de l’opposition indexé alors qu’ils sont 7 candidats, c’est simplement parce que les autres candidats ont eu l’intelligence politique de respecter les lois et dispositions qui sous-tendent la République togolaise.

Toute logique établie, le candidat Agbéyomé Kodjo n’a d’autre choix et mieux que de se mettre à la disposition du procureur de la République. Cela va dans son intérêt d’abord et de celui des Togolais qui sont déjà passés à autre chose.  

Togo Matin No 756

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.