Discussion avec Faure: la stratégie risquée de la DMK

Les partis membres du Dynamique monseigneur Kpodzro (DMK) refusent d’intégrer la Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP).

Ceux-ci viennent de soumettre un certain nombre de préalables à exécuter par le pouvoir de Lomé, avant toute discussion. Mais, de quelles marges de manœuvre dispose ce regroupement pour amener le gouvernement à se plier à ses revendications ?

À LIRE AUSSI: Dossier Agbéyomé: Faure va rencontrer Macron à l’Elysée en mars

Depuis quelque temps, on croyait que la DMK était mourante. Mais, on se rend compte que les responsables de ce regroupement tiennent contre vents et marées. La DMK brandit un chapelet de revendications que l’on doit satisfaire afin qu’elle consente à participer aux discussions. C’est ainsi que les leaders de ce regroupement félicitent le Comité d’action pour le renouveau (Car) pour avoir quitté la CNAP.

Cela n’est pas surprenant, puisque le parti de feu maître Yawovi Agboyibo exige le règlement de la crise politique qui, selon lui, est née de l’élection présidentielle du 22 février 2020. S’achemine-t-on alors vers un cheminement entre la DMK et le Car, un parti qui n’a apporté aucun soutien à ce regroupement au moment où elle en avait besoin ?

À LIRE AUSSI: Présidentielle au Bénin: le tacle sévère de Brigitte Adjamagbo à Reckya Madougou

Et pourquoi maintenant ? Est-ce une stratégie pour reconquérir une certaine opinion ? Cela ne risque-t-il pas de se retourner contre ce parti, si jamais le processus conduisant vers les élections régionales prenait forme ? La DMK poursuit sa mission consistant à rallier tous les partis aujourd’hui en discussion, à sa cause. Un courrier leur a été envoyé pour solliciter de leur part une adhésion à cette position tranchée.

Que vont faire à présent l’Union pour la République (Unir), l’Union des forces du changement (UFC), le Nouvel engagement togolais (Net) et l’Alliance nationale pour le changement (ANC), qui poursuivent les travaux au sein de la CNAP ? Il serait en tout cas surprenant de voir l’un de ces partis qui ont déjà clairement montré qu’ils n’épousaient pas la position de la DMK, décider de boycotter le cadre de discussion.

Togo Matin No 859

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.