Difficile d’avoir une photographie précise de la corruption

26

Oui, la corruption est bien présente au Togo, mais il est difficile d’avoir une idée précise de son ampleur, reconnaît la HAPLUCIA (Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées).

Pour le moment, les seuls chiffres disponibles proviennent des études menées par des organisations comme Transparency International qui publie chaque année des scores par rapport aux efforts menés par les Etats. Mais c’est par nature imprécis.

Le Togo n’affiche pas un score extraordinaire.

‘Nous n’avons pas encore la moyenne qui est de 50 sur 100. Au moins ces données nous permettent de dire que la corruption est réelle au Togo’, a déclaré jeudi  Essohana Wiyao, le président de la Haute Autorité.

Les autorités togolaises elles-mêmes vont mener une enquête afin de disposer de chiffres réels. Elles vont également mener une enquête sur la perception de la corruption.

‘Les infractions de corruption importantes sont complexes, cachées, intelligentes. Donc difficiles à repérer’, explique Essohana Wiyao.

Les collaborateurs de la HAPLUCIA ne sont pas des OPJ. Ils se contentent de mener des investigations et de transmettre éventuellement les dossiers à la justice. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here