Dialogue au Togo : Une concession du pouvoir et tout change…

Dialogue au Togo : Une concession du pouvoir et tout change…

Après la petite victoire obtenue par la Coalition des 14 au début des pourparlers avec le pouvoir en place, place aux grosses pilules difficiles à avaler : la question du retour ou non à la Constitution originelle de 1992 et la participation ou non de Faure Gnassingbé aux présidentielles de 2020. En conférence de presse lundi à Lomé, la Coalition de l’opposition a indiqué avoir tout donné, la balle est désormais dans le camp adverse.

« Nous avons eu des discussions bilatérales avec le facilitateur et nous avons fait des propositions et je peux vous dire que nous avons fait beaucoup de concessions jusqu’aux limites que nous ne pouvons pas dépasser. En aucun cas, nous ne pouvons accepter que l’actuel président de la République soit candidat à l’élection présidentielle de 2020. Pour nous, c’est quelque chose d’inacceptable », a indiqué Mme Kafui Brigitte Adjamagbo, Coordinatrice de la Coalition des 14. Après avoir fait 3 mandats à la tête de l’Etat togolais, en briguer un 4ème relève de l’escroquerie politique, pense les responsables de ce regroupement des parties de l’opposition togolaise.

Si la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise a décidé de passer sous silence l’une de ses principales revendications, à savoir le retour à la constitution de 92, c’est pour qu’en retour le pouvoir en place mette de l’eau dans son vin et soit plus flexible dans ses positions. Mais, visiblement, les représentants du pouvoir ne comptent pas lâcher du leste : la participation de leur « champion » aux présidentielles de 2020 est un point indiscutable et non négociable. Pour sa part, en sa qualité de facilitateur, le président ghanéen Nana Akufo Addo continue de mener des discussions bilatérales avec les deux parties jusqu’à l’organisation de la prochaine session du dialogue politique inter-togolais. « Il (ndlr, Faure Gnassingbé) est placé désormais face à son destin. Il est le seul à pouvoir faire le choix de sortir par la grande porte ou par la petite », a déclaré Brigitte Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.