Deux hautes personnalités algériennes écrouées

16

Il s’agit de Abdelmalek Sellal, 71 ans, ancien chef du gouvernement et du général-major à la retraite Ali Ghediri, 65 ans, ex-candidat à l’élection présidentielle avortée du 18 avrill 2019.

L’ancien chef du gouvernement, Abdelmalek Sellal, 71 ans, a été placé jeudi en détention préventive par un juge d’instruction de la Cour suprême.

Il était l’un des hommes de confiance du président déchu, Abdelaziz Bouteflika, avant de tomber en disgrâce lors de la préparation de l’élection présidentielle avortée du 18 avril 2019.

Le général-major à la retraite Ali Ghediri, 65 ans, ex-candidat à l’élection présidentielle avortée, lui, a été placé jeudi soir sous mandat de dépôt, à l’issue de sa comparution devant un juge d’instruction du tribunal de Dar El-Beida, dans la périphérie sud-est d’Alger, a indiqué un communiqué publié sur sa page FacebooK.

M. Ghediri est accusé d’avoir participé à la remise d’informations à des étrangers affectant l’économie algérienne et contribué en temps de paix à un projet visant à affaiblir le moral de l’armée afin de nuire à la défense nationale.

Ces accusations sont sans fondement, a indiqué un communiqué publié sur sa page Facebook jeudi en fin de soirée.

Un collectif d’avocats sera constitué afin d’assurer la défense de l’accusé devant la Justice, a ajouté le même texte.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here