Deux ans après sa fuite, Yahya Jammeh peut commencer à s’inquiter

51

Le gouvernement gambien a annoncé vendredi son intention de poursuivre Yahya Jammeh pour vol et corruption.

L’ancien président qui a dirigé la Gambie pendant 22 ans, a fui le pays en janvier 2017 après sa défaite aux élections présidentielles.

Selon une commission d’enquête présidée par Surahata Semega Janneh, un juriste de renom, Yahya Jammeh a acquis plus de 280 propriétés privées et commerciales, îles, parcs forestiers, terres humides et réserves fauniques durant son mandat.

A la suite de cette enquête, le ministre gambien de la Justice, Abubacarr Tambadou a déclaré que le gouvernement va demander à l’Assemblée nationale d’engager des poursuites contre Yahya Jammeh.

« Les préjudices causés par l’ancien président Jammeh aux institutions gouvernementales, aux ressources publiques et aux entreprises publiques sont tellement importants que le gouvernement se doit d’introduire une motion devant l’Assemblée nationale afin que des charges soient portées contre lui pour vol, crimes économiques et corruption », a souligné le ministre.

« La commission a également constaté que des quantités disproportionnées de ressources s’élevant à plus de 300 millions de dollars ont été gaspillées et détournées par l’ancien président Jammeh » a-t-il ajouté.

La commission, créée par le Président Adama Barrow, mène depuis longtemps une enquête sur les avoirs accumulés par Jammeh, sa famille et ses associés pendant son règne.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here