Des malfrats arrêtés à l’Université de Lomé: voici ce qui s’est réellement passé

Le Corps de Police Universitaire de Lomé (COPUL) a arrêté vendredi à Lomé deux arnaqueurs de nationalité ivoirienne et centrafricaine. Cela fait pratiquement 2 semaines que ces imposteurs font des victimes à l’université de Lomé. Ils ont particulièrement pour cible, les jeunes filles. Les malfaiteurs sont accusés de vol d’argent, de portable et abus de confiance.

Lire aussi:Drame à Atigoza: Un enseignant retrouvé mort pendu

Selon le chef corps de la police universitaire, Séverin Aho ces derniers sont très rusés et ont une approche qui leurs permettent de mettre en confiance la victime avant de passer à l’acte.

« Généralement cela commence par les enseignements pour finir à l’escroquerie en transitant par une consultation gratuite sur la vie de la victime, » a-t-il dit.

Lire aussi:Togo: découpage de l’année académique et tout sur la rentrée universitaire

Selon les informations, la bande a été détectée une avant-dernière fois lors d’une opération le 21 Octobre passé. Ce plan a été avorté grâce à l’intervention des résidents de la Cité B. Deux jours après, elle reprend les mêmes scénarios et c’est là que la police met la main sur elle.

Par ailleurs, les autorités universitaires appellent la communauté à plus de vigilance.

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.