Dernière minute: le journal L’Alternative encore suspendu !

La presse togolaise en danger. En tout cas, c’est le moins qu’on puisse dire suite aux évènements de ces derniers mois. Le dernier en date est celui de l’interpellation de trois journalistes alors qu’ils ne font que faire leur travail sur le terrain.

Notre rédaction vient d’apprendre d’un post de Ferdinand Ayité sur les réseaux sociaux que son journal sera bientôt suspendu pour 4 mois par la HAAC. Nous vous apprenons dans un récent article que le journal a été convoqué par la HAAC sur un article publié concernant un certain Me Tsolenyanu, notaire de son état et ministre de la République. Eh bien, le journal a répondu à la convocation et après les discussions, il ressort que le journal sera suspendu pour 4 mois.

A LIRE AUSSI Sérail: qui est Esso Gnassingbé, le cousin qui a signé l’arrêt de mort de Kpatcha ?

Voici les faits relayés par le DP du journal, Ferdinand Ayité.

Je viens de rentrer d’une longue audition à la Haac. La séance a duré 1 h 30, le plaignant un certain Me Tsolenyanu notaire de son état et ministre de la République. Le dossier concerne la succession Georges Kudawoo. Nous avons fait ce dossier avec le plus grand professionnalisme. Nous avons écrit au mis en cause pour le rencontrer, il s’est dérobé. Maintenant il s’est plaint à la Haac. Il a fourni ses arguments, nous avons fourni les notre preuves à l’appui.

On nous dit pourquoi on a utilisé le terme Faussaire pour qualifier un ministre au gouvernement. Nous avons demandé à savoir comment on appelle celui qui produit un faux document. On nous oui pourquoi vous mêlez Unir et la franc-maçonnerie à ça. On a même eu un petit cours sur l égrégore. Nous avons répondu que quand les gens font des magouilles aujourd’hui ils vont se réfugier dans unir et la franc-maçonnerie. Finalement on nous dit que la Haac se contentera juste de l’aspect déontologie.

A LIRE AUSSI: [Exclusif]: ce que Eyadéma a confié à Faure et Kpatcha dans le Boeing 707 avant sa mort

Pour les documents de preuves c’est le rôle de la justice d’apprécier ce que chacun apporte. On nous demande de faire un démenti selon la volonté du ministre plaignant. Nous avons dit qu’on ne démentira rien parce que tout ce que nous avions dit est fondé avec des documents à l’appui. Au bout de cette longue audition les membres de la Haac décident de suspendre durant 4 mois l’Alternative de toute parution. Ainsi va le Togo. On va profiter pour prendre de bons congés et nous reposer suffisamment. Je vous donne la primeur avant la sortie du communiqué de la Haac.

Je reviendrai largement sur ce dossier. Ils veulent juste bannir de l’espace la presse qui dénonce, investigue et fouille les poubelles. On ne lâchera rien.

Togoactualité

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.