Dernière minute: des cadavres bientôt exhumés sur la route Lomé-Kpalimé

L’élargissement de la route nationale N°5 (Lomé-Kpalimé) ne sera pas sans conséquence sur les habitations et les lieux d’enterrement des défunts situés tout le long de cette voie.

Dans la préfecture de l’Avé par exemple, une opération d’exhumation des corps enterrés dans des cimetières situés dans l’emprise de la route, est annoncée.

A LIRE AUSSI: Média: après LCF, des télévisions privées encore dans le viseur de la HAAC

Elle démarre à partir du lundi 1er février 2021, informe un communiqué du préfet de l’AVé, AWU Kossi.

L’étape d’exhumation, souligne le communiqué fait suite à la campagne de sensibilisation, aux réunions et annonces des ‘’gongoneurs’’ débutés depuis fin octobre 2020.

A LIRE AUSSI: Tension entre ministres: le ministre Wateba déballe tout!

Il faut noter que les travaux de réhabilitation et de renforcement de la route Lomé-Kpalimé (120 km) se déclinent en trois parties. La construction et le dédoublement de la voie en 2X3 à partie de Todman jusqu’à Zanguera (sud-ouest de Lomé) sur une longueur de 15 km, l’aménagement en 2X2 voies du tronçon Zanguera-Noepé (8 km) et la réalisation d’une chaussée de 2 voies entre Noépé et Kpalimé sur une distance de 91 km.

Afreepress

illustration

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.