Démocratie : date limite de consommation

149

Le Togo doit-il ou non organiser des élections législatives ? La question peut paraître incongrue dans la mesure ou les députés  achèveront leur mandat dans deux mois très précisément.

Du côté des élus UNIR (majorité présidentielle), la tenue du scrutin va de soi. Interrogé lundi par une radio privé, le député Hawédéwou Tchassé a confirmé l’impérieuse nécessité de tenir les délais tout en invitant la Cour constitutionnelle, la Commission électorale et le gouvernement à prendre leurs responsabilités.

Le son de cloche est différent du côté de l’opposition qui ne veut pas entendre parler d’élection tant qu’une solution n’aura pas été trouvée concernant les réformes politiques, notamment la limitation du mandat présidentiel.

C’est notamment le point de vue de Dodji Apévon, le président des Forces démocratiques de la république (FDR).

Le hic dans cette affaire est que le dialogue politique n’a strictement rien donné depuis le mois de février et les opposants redoutent un scrutin dont ils sortiraient minoritaires compliquant un peu plus leur avenir.

Leur objectif est donc de laisser pourrir la situation le plus longtemps possible. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here