Culture : Le groupe Cargo théâtre de Freiburg exprime le vivre -ensemble à travers une scène

17
Culture : Le groupe Cargo théâtre de Freiburg exprime le vivre -ensemble à travers une scène


Privilégier l’union et le vivre-ensemble entre les peuples à travers l’art théâtral. Tel est le but visé par le groupe « Cargo théâtre de Freiburg » qui séjourne au Togo et vient de mettre sur pied, une œuvre présentée en avant-goût samedi 18 août 2018 au centre culturel Denyigban à Lomé. Œuvre placée sous le thème : « le vivre-ensemble ».

Il s’agit d’après les organisateurs, d’une création ayant pour vocation de donner une place de choix aux vertus d’unité et de vivre-ensemble entre les peuples. Comment créer une formule qui jouera le rôle de médicament ou de ciment face aux difficultés d’entente et de cohésion constatées dans le monde ? C’est la principale préoccupation qui a conduit les premiers responsables du groupe Cargo théâtre Freiburg, a initié ce chantier.

Le groupe composé d’acteurs Togolais et Allemands, a au cours de la soirée théâtrale, démontré que deux peuples que tout oppose, peuvent vivre ensemble malgré leurs différences culturelles ou de langue.

« Nous avons voulu privilégier cette union dans le vivre-ensemble. La thématique du spectacle, c’est le vivre-ensemble. Est-ce qu’on pourrait créer une formule qui une fois appliquée, pourra devenir un médicament et qu’on donne à tout un chacun. Est-ce que cela permettrait de résoudre les problèmes de guerre, est-ce que cela permettrait aux humains de vivre ensemble dans la paix ? Parce qu’on a normalement tout pour vivre ensemble. Mais qu’est-ce qui fait qu’on n’y arrive pas ? Et c’est là notre préoccupation pendant toute cette création et cette thématique que nous avons voulu poursuivre », a confié à AfreePress, Samuel Wilsi, Co-metteur en scène et l’un des initiateurs du projet.

Il rappelle que la soirée du samedi 18 août constitue un extrait d’une partie des répétitions et lance un appel au public à faire nombreux le déplacement pour assister au spectacle final prévu pour le début du mois de décembre 2018 à Lomé et en février 2019 en Allemagne.

En rappel, le projet est aussi appuyé par Léon Wierer, Co-metteur en scène.

Théophile K.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here