CSTT : Les responsables syndicaux renforcent leurs capacités

54


La Confédération des syndicats des travailleurs du Togo (CSTT) en collaboration avec CSI Afrique, organise un atelier de formation pour le renforcement des capacités des responsables syndicaux. Cet atelier, ouvert à Lomé lundi, prend fin ce vendredi.

Après trois ans de crise qui a finalement abouti à la mise en place d’un nouveau bureau confédéral (après bien sûr un congrès extraordinaire), la CSTT et ses partenaires ont senti la nécessité de renforcer les capacités des membres de la confédération.

« Faut-il déduire qu’après trois ans de crise tout est fini ? Je ne crois pas. Les nouveaux qui sont rentrés dans le bureau comme dans les organes ont besoin de renforcement des capacités pour se donner les moyens nécessaires afin de remplir leur mission. En tant qu’ancien de la CSTT, nous nous sommes battus pour avoir un programme avec nos amis de l’institut Belleville pour renforcer leurs capacités », a indiqué Beleki Akouété, Secrétaire générale adjoint de la Confédération Syndicale Internationale-Afrique (CSI Afrique).

Et d’avertir : « Ce qui est clair, si les choses ne se font pas dans les règles de l’art, selon la déontologie syndicale, tout peut être arrêté à nouveau avec la CSTT. C’est pour cela que nous n’avons pas eu un langage de bois envers eux, pour qu’ils comprennent que quand on vient dans un syndicat, c’est pour se former d’abord, c’est pour se donner, c’est pour remplir la mission à laquelle vous êtes appelé. C’est ce que nous pouvons tirer de cette formation de quatre jours ».

Au cours de ces quatre jours de formation, les participants seront instruits sur le système de coordination au sein d’un syndicat, de la transparence et de la gouvernance qui doivent guider ses activités. Ces responsables syndicaux apprendront les B-A BA d’un syndicat, la façon de diriger un bureau confédéral.

« On va travailler sur ce qu’est un collectif, quelles sont nos valeurs, etc. On a une personne qui fait la trésorerie, une autre qui fait les revendications, on va leur apprendre comment tout ça fonctionne ensemble. Ça paraît simple, mais ça ne l’est pas dans la mise en œuvre », a déclaré Mme Martine Roy, Représentante de l’institut Belleville.

Elle espère que cette formation va permettre à la Confédération des syndicats des travailleurs du Togo (CSTT) d’éviter de nouvelles crises en son sein. « Je pense que les responsables de la CSTT et tous les acteurs attendent que cette organisation fonctionne correctement », a-t-elle ajouté.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here