Crise togolaise : Enfin une date pour le dialogue? 17 janvier 2018

Crise togolaise : Enfin une date pour le dialogue? 17 janvier 2018
Alpha Condé, président de la Guinée

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

La délégation de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition ne s’est pas déplacée pour rien. Elle a réussi à obtenir une date pour le dialogue censé régler la crise togolaise.

Le président de la Guinée, également président en exercice de l‘Union Africaine, Alpha Condé, propose la date du 23 au 26 janvier 2018 pour la tenue du dialogue politique entre le pouvoir de Lomé et son opposition sous la médiation du chef d’Etat ghanéen Nana Akufo-Addo. C’est ce que l’on retient de ses déclarations sur les ondes de la Radio France Internationale (RFI).

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Toutefois, il précise que ce sera à la convenance du président ghanéen : « Nous avons proposé une date, mais ce sera à la convenance du président du Ghana puisque c’est lui qui sera sur place », a-t-il indiqué.

Dans la foulée, il a promis faire parvenir au « champion d’UNIR » un message clair pour lui rappeler les préalables posés par la coalition de l’opposition, condition sine qua non pour l’ouverture du dialogue.

Ces préalables, faut-il le rappeler, sont entre autres la libération de tous les détenus politiques, arrêtés à l’occasion ou en dehors des manifestations politiques depuis le 19 août et des membres de l’association Nubuéké, la levée de l’interdiction de manifester dans les villes de Mango, Bafilo et Sokodé, l’effectivité du droit à manifester à Kara pour l’opposition.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.