Crise en Afghanistan: le Togo appelle les Talibans à la raison

Publicités

Au moins neuf pays africains y compris le Togo se sont joints dimanche à près de 60 autres pour appeler les talibans à faciliter le départ en toute sécurité des ressortissants étrangers et des Afghans qui souhaitent quitter l’Afghanistan.

Lire aussi:Diplomatie: quand Faure Gnassingbe se rapproche du très controversé président Turc

Les neuf pays sont le Burkina Faso, la Mauritanie, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Libéria, le Niger, la Sierra Leone, le Togo et l’Ouganda.

Publicités

« Compte tenu de la détérioration de la situation sécuritaire, nous soutenons, travaillons à sécuriser et appelons toutes les parties à respecter et à faciliter le départ sûr et ordonné des ressortissants étrangers et des Afghans qui souhaitent quitter le pays”, ont déclaré les pays dans un communiqué conjoint.

Publicités

« Ceux qui occupent des postes de pouvoir et d’autorité à travers l’Afghanistan portent la responsabilité et l’obligation de rendre compte de la protection de la vie humaine et des biens, et du rétablissement immédiat de la sécurité et de l’ordre civil », martèle le communiqué.

Et d’ajouter : ” Les Afghans et les citoyens internationaux qui souhaitent partir doivent être autorisés à le faire ; les routes, les aéroports et les postes frontaliers doivent rester ouverts et le calme doit être maintenu…Le peuple afghan mérite de vivre dans la sûreté, la sécurité et la dignité. Nous, au sein de la communauté internationale, sommes prêts à les aider”.


La déclaration conjointe sur l’Afghanistan sera publiée par une soixantaine de pays: l’Australie, l’Autriche, les Bahamas, la Belgique, le Burkina Faso, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la Côte d’Ivoire, la République tchèque, le Danemark, la République dominicaine, El Salvador, l’Estonie, le Haut Représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, États fédérés de Micronésie, Fidji, Finlande, France, Géorgie, Allemagne, Ghana, Grèce, Guatemala, Guyane, Haïti, Honduras.

Lire aussi:400 millions € de cannabis saisis dans un pétrolier immatriculé au Togo

Les autres nations sont: Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Libéria, Lichtenstein , Lituanie, Luxembourg, Malte , Îles Marshall, Mauritanie, Nauru, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Niger, Norvège, Palau, Panama, Paraguay, Pologne, Portugal, Qatar, République de Corée, République de Chypre, Roumanie, Sierra Leone, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suriname, Suède, Togo, Tonga, Ouganda, Royaume-Uni, Ukraine et Yémen.

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.