Crise dans l’éducation : Action judiciaire contre le Togo

Le Syndicat des enseignants du Togo (SET) envisage porter plainte contre la République du Togo devant le Bureau international du Travail (BIT).

Dans le contexte du bras de fer entre le gouvernement et le Syndicat des enseignants du Togo (SET) dont les autorités togolaises contestent la légalité, le syndicat enseignant déposerait d’une plainte contre le Togo auprès des juridictions internationaux.

Selon le site Togomedia24, le 28 avril 2022, le Secrétaire général du SET a donné mandat « à cinq avocats pour l’examen de la plainte à introduire devant le Comité de la Liberté Syndicale (CLS) du Bureau International du Travail (BIT) sis à Genève en Suisse, contre la République du Togo. »

A noter que suite à des mouvements de grève à l’appel du SET, 112 enseignants grévistes ont été radiés de la fonction enseignante Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique, du Travail et du Dialogue social. Pendant que trois responsables du SET sont en prison depuis avril dernier.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.