Crise cardiaque : Ces signes qui ne trompent pas, vigilance !

320

Crise cardiaque : Ces signes qui ne trompent pas, vigilance !

En cas d’infarctus, les minutes qui suivent sont essentielles et, la survie ou la mort du patient en dépendent. Cependant, les symptômes d’une crise cardiaque varient de l’homme à la femme. Une méconnaissance des signes annonciateurs d’un infarctus peut être fatale.

L’infarctus est une attaque du muscle cardiaque liée pour la plupart à la présence d’un caillot sanguin qui obstrue un vaisseau qui alimente les muscles du cœur. Quand le flux sanguin est ralenti ou bloqué, le tissu musculaire cardiaque ne reçoit plus assez d’oxygène et tout le système humain est perturbé. En général, les symptômes dits « classiques » de l’infarctus sont : une lourdeur ou une pression quelconque dans la poitrine, une douleur paralysant la nuque et la mâchoire, le dos et/ou le bras gauche, faiblesse générale, des sueurs froides, des nausées et/ou vomissements, des vertiges et/ou évanouissements et surtout le manque de souffle.

En effet, la moitié des décès causés par des crises cardiaques surviennent dans les deux heures de l’apparition des premiers signes avant-coureurs. Par conséquent, plus vite la personne obtient de l’aide, meilleures sont ses chances de survivre. Contrairement aux hommes, les femmes font généralement leur première crise cardiaque à un âge plus avancé. Par ailleurs, celles qui fument, prennent des contraceptifs oraux ou sont ménopausées sont les plus susceptibles d’avoir une crise cardiaque.

En ce qui concerne les femmes, les difficultés à dormir (ou réveils plus fréquents que d’habitude durant la nuit, souvent à cause d’une douleur qui empêche de dormir), un essoufflement inexplicable, l’indigestion (le fait de se sentir trop rassasiée peu après avoir mangé ou de sentir des douleurs dans le haut de l’abdomen), un malaise à la poitrine ou une trop grande anxiété pourraient être des signes avant-coureurs d’un infarctus.

Par contre chez les hommes, des douleurs à la poitrine (écrasement, pression ou douleur atroce à la poitrine ou dans le dos), une fatigue générale, des difficultés à respirer, des sueurs froides pourraient être des alertes.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here