Crise au Togo / Message du prêtre Marie-Chanel Affognon :  » C’est aux togolais de mener leur lutte »

55

Photo : Africa rendezvous

Il fait partie des « forces vives de la nation » réunies il ya quelques jours pour tenter de trouver une issue à la crise que traverse le Togo. Dans un entretien accordé à la presse à la fin de la première  sortie médiatique de ce regroupement, Père Marie-Chanel Affognon, porte-parole de la Coordination des « Forces Vives », a livré son opinion sur quelques aspects de la situation que traverse le Togo.

« Ne rêvons pas, les autres pays ne viendront pas régler nos problèmes. Ils ont leurs propres problèmes. Ils peuvent nous aider, ils peuvent nous indiquer le chemin mais c’est à chaque Togolais et togolaise des villes jusqu’aux hameaux les plus reculés de se réveiller et de se dire que la question du bien commun, la question du bonheur de tous est l’affaire de tous sans exception », a lancé le Père Marie-Chanel Affognon  devant la presse.

Pour le responsable religieux, les Togolais devraient s’appuyer sur les paroles de leur hymne national pour désormais mener des actions.

« Nous sommes enracinés dans notre hymne national pour comprendre que l’heure a sonné pour que chaque citoyen Togolais se mobilise autour du bien-être du  peuple. Et nous devons imposer cela aux politiques quel que soit leur bord parce que nous sommes appelés par des valeurs qui fondent notre peuple  et qui voudraient que nous puissions vivre dans la dignité », soutient le prête qui invite chaque togolais à prendre au sérieux  notre hymne dans ses trois versets, à les méditer pour trouver des énergies nouvelles  et saisir ce Kairos qu’est la proposition des pays autour de nous pour aller de l’avant ».

Le porte parole des forces vives dénonce surtout la passivité du Togolais et l’invite à être plus réactif. « (…) Nous constatons qu’en réalité, les Togolais dans leur diversité, nous avons l’impression que nous laissons le champ trop aux politiques quels que soient leurs bords pour gérer toute une nation, tout un peuple »  s’est –il plaint en précisant que les politiques, que ce soit ceux qui exercent aujourd’hui le pouvoir ou ceux qui cherchent à l’exercer, sont dans leur rôle de stratégie de conquête et de conservation de pouvoir. « Mais nous qui sommes des citoyens en face des problèmes de chaque jour  nous ne pouvons pas croiser les bras et dire aux politiques de faire de notre nation ce qu’ils veulent ».

Le religieux n’a pas manqué d’inviter la population à rejoindre les forces vives avec des idées et des propositions pour aller de l’avant dans cette lutte.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

 

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here