Crise à l’UL : Les enseignants appellent au dialogue

364

La crise qui secoue l’université de Lomé interpelle également les enseignants de ce temple du savoir. Dans un communiqué, ils condamnent les actes des étudiants tout en privilégiant les discussions entre les deux parties.

Les deux syndicats d’enseignants à savoir le Syndicat National des Enseignants Supérieur (SNES) et le Syndicat de l’Enseignement du Supérieur au Togo (SEST) ont donné leur point de vue sur cette crise.

Accrochés au respect « scrupuleux » des calendriers, ils ont clairement pointé du doigt l’attitude peu orthodoxe des étudiants.

« Il est inadmissible que les étudiants s’introduisent dans les amphithéâtres et obligent manu militari à interrompre le cours », lit-on dans le communiqué.

Même après les preuves apportées par Folly Satchivi et ses camarades, les syndicats des enseignants réitère que cette manifestation n’a pas respecté la réglementation.

Les deux syndicats ont également déploré la violence des manifestants sur certains professeurs. Toutefois, ils appellent les deux parties au dialogue.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here