Crise à l’Église Presbytérienne : le scandale de trop ?

Publicités

La crise qui secoue l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo (EEPT) propage des ondes de chocs jusqu’aux Etats-Unis. Si bien que, dans une lettre ouverte adressée par la Coalition des Immigrants Presbytériens aux États-Unis (PICAM) aux membres du Comité Synodal, aux anciens modérateurs, pasteurs, catéchistes, presbytres, membres de l’EEPT, le Rév. Dr. Komla Edouard Ezunkpe, propose des réformes pour sortir de la crise. Ci-après, l’intégralité de la note du pasteur.

Lire aussi : Crise à l’Église évangélique presbytérienne du Togo: comprendre l’affaire de Notsè

Coalition des Immigrants Presbytériens aux États-Unis (PICAM)

Publicités

S/C Rév. Dr. Komla Edouard Ezunkpe

Publicités

Pasteur de l’Eglise Presbytérienne des Etats Unis

100 Sharon Avenue Sharon Hill, Pennsylvania 19079

Dimanche 9 Novembre 2021

Lettre ouverte aux membres du Comité Synodal, aux anciens modérateurs, pasteurs, catéchistes, presbytres, membres de l’EEPT

1, rue Tokmake-01 B.P. 02 Lomé TOGO

Frères et sœurs en Christ, recevez nos salutations au nom de notre Seigneur Jésus-Christ.

Besoin de Réforme

A cette époque où les églises réformées dont nous sommes issus continuent de se réformer régulièrement, et la société change rapidement avec l’évolution de la technologie, l’environnement, la culture, et la société, il est urgent que l’EEPT suive la tendance. L’Église a toujours besoin d’être réformée.

Lire aussi : Togo: l’Eglise Evangélique Presbytérienne au coeur d’un scandale de vente d’immeuble

Dans le Nouveau Testament

A de nombreuses reprises dans le Nouveau Testament, Jésus réprimande les dirigeants juifs d’abandonner les anciennes pratiques et d’en adopter de nouvelles. Nous voyons la preuve dans le livre de Jean. « Et Jésus entra dans le temple de Dieu, et chassa tous ceux qui vendaient et achetaient dans le temple, et renversa les tables des changeurs et les sièges de ceux qui vendaient des colombes, et leur dit :

Il est écrit : « Ma maison sera appelée maison de prière, mais tu en as fait une cachette de voleurs. » (Jean 2 : 13-16.)

Au XVIe siècle

Les grands réformateurs du XVIe siècle ont conclu que l’Église avait besoin de réformes fondamentales à leur époque. Martin Luther a écrit les 95 thèses. Calvin a écrit « La nécessité de réformer l’Église », et ils ont relevé le défi. L’un des principes de la Réforme est que les églises doivent toujours continuer d’être réformées. La Réforme est permanente car les églises sont des communautés de pécheurs repentis qui ont été rachetés mais ne sont pas parfaits. Aucune église n’est parfaite. En raison de cette réalité, la Réforme aura toujours de l’importance dans la vie des églises tant qu’elles seront des assemblées d’hommes et de femmes.

Lire aussi : Alerte: une église cambriolée à Lomé

La Nécessité de Réformer l’EEPT

La tendance générale de l’EEPT est de considérer le statu quo comme norme à suivre. “Nous l’avons toujours fait ainsi” devient la force de l’autorité. La pratique habituelle est souvent élevée au-dessus des Saintes Écritures, et l’approbation d’un groupe de personnes est supposée avoir une certaine autorité divine ! La constitution, les livres de procédures de l’EEPT et la voix des congrégations sont d’une importance notoire. Au-dessus de toutes ces autorités se place l’Écriture Sainte. Seule l’Écriture Sainte est notre autorité finale. L’Église, ayant été réformée, doit encore être réformée. La Réforme est une responsabilité et un devoir permanents. En tant qu’héritiers des réformateurs, nous devons construire sur les bases solides qu’ils ont posées dans le passé. Néanmoins, nous sommes censés construire etprogresser davantage. L’œuvre de la Réforme n’est pas encore achevée. Il y a encore beaucoup à faire.

Proposition des 10 étapes pour la réforme de l’EEPT

1. Commencer la réforme par une journée de prière. Organiser une « journée de prière pastorale », suivie d’une « journée nationale de prière », associant les membres de l’Église. Ce jour sera appelé “Jour de Repentance et d’Humilité”.

2. Constituer un comité pour trouver des spécialistes pour une réforme dans l’EEPT.

3. Éduquer sur les doctrines de réforme et le besoin de réforme dans l’EEPT.

4. Réfléchir sur l’état actuel de l’Église, ses faiblesses et ses forces. Éradiquer les faiblesses et mettre l’accent sur les forces. Et prendre la résolution de faire ce qui n’a pas encore été fait.

5. Réviser la constitution actuelle de l’EEPT, les livres des procédures et surtout éviter les cumules de fonctions. Les organes doivent être bien séparés et autonomes pour bien jouer leurs rôles.

6. Restaurer la vision et la mission de l’Église.

7. Réorienter nos programmes et ministères ; particulièrement dans les domaines de l’éducation, la santé, l’agriculture, la famille, la culture et la société.

8. Définir clairement la relation entre l’EEPT et l’État.

9. Encourager les membres et le clergé à évangéliser régulièrement.

10. Nos croyances et nos pratiques doivent être régulièrement examinées à la lumière des Saintes Écritures. Nos programmes, activités, institutions, publications et notre personnel doivent être continuellement évalués et réévalués à la lumière de notre constitution, des livres de procédures et des Saintes Écritures.

Lire aussi : Togo: un pasteur perd 500 millions de ses fidèles au trading

Que le Seigneur nous remplisse de son Esprit Saint pour pouvoir demander la repentance dans l’humilité et prier pour un renouveau dans notre chère Eglise, l’EEPT.

Que le Seigneur nous remplisse de son Esprit Saint pour que nous puissions nous inspirer des exemples des réformateurs.

Que le Seigneur nous remplisse de son Esprit Saint pour que nous puissions être fidèles à la Parole tout en travaillant pour la Réforme dans notre Église bien-aimée, l’EEPT.

Que Dieu même, notre Père Tout Puissant, nous donne les moyens d’être efficace à son service.

Paix et Amour en Jésus Christ.

Pour les membres de PICAM

Votre Serviteur,

Rév. Dr. Komla Edouard Ezunkpe

Le Bureau Exécutif de PICAM :

Rév. Kodzo Edoh Gagnon, Directeur des Operations (Pasteur de Ntifafa Nyanyui Hame, PCUSA, Minnesota, MN).

Presbytre, Dr. Kossi Mathieu Sedzro, Vice- President (Presbyterian Church, PCUSA, Ardmore, Pennsylvania).

Presbytre, Kodzo Numatekpo, Secrétaire et Conseiller Juridique (Gaithersburg Presbyterian Church, PCUSA, MD).

Presbytre, Emmanuel Agbeko Bogue, Finances (Bedford Central Presbyterian Church, PCUSA, Brooklyn, N.Y).

Rév. Dr. Komla Edouard Ezunkpe, President (Tully Memorial Presbyterian Church, PCUSA, Sharon Hill, PA).

Cette lettre n’engage que les membres de PICAM.

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.